Albioma est un producteur d’énergie renouvelable engagé dans la transition énergétique.

En savoir plus

Le saviez-vous ?

606

Collaborateurs mettent, chaque jour, leurs compétences au service du Groupe

En savoir plus

Albioma produit de l'électricité grâce à trois sources d'énergie renouvelable : la biomasse, le solaire et la géothermie.

Découvrez nos énergies

Le saviez-vous ?

Valoriser ses toits permet de lutter contre le rayonnement solaire tout en produisant de l’énergie renouvelable

En savoir plus

Coté sur le marché réglementé de NYSE Euronext à Paris (compartiment A) et intégré aux indices SBF 120 et CAC Mid 60 depuis juin 2020, Albioma s’engage à mettre à la disposition de la communauté financière une information régulière, transparente et accessible. Albioma est également éligible au label « Relance ».

Espace actionnaires

La géothermie, du grec géo, la terre et thermos, la chaleur, désigne l’utilisation de la chaleur terrestre par l’homme. Son usage remonte à près de 20 000 ans, avec les bains thermaux. Depuis, l’exploitation de cette source d’énergie s’est considérablement développée pour alimenter les réseaux d’électricité ou de chauffage urbain. En 2018, ce sont 94 TWh d’électricité géothermique qui ont été produites dans 29 pays. Après la biomasse et le solaire, Albioma développe une nouvelle activité avec l’acquisition en 2021 de la centrale géothermique de Gumuskoy, en Turquie.

29

pays

producteurs d’électricité géothermique

284

TWh

de chaleur géothermique mis à disposition en 2018

94

TWh

d’électricité géothermique produits en 2018

Transformer la chaleur terrestre en énergie

La géothermie est l’exploitation de la chaleur stockée dans le sous-sol terrestre pour produire de l’électricité. En effet, à 10 mètres de profondeur, le sol atteint une température d’environ 15°C. Ensuite, le sous-sol gagne de 3 à 4°C tous les 100 mètres de profondeur, et peut même atteindre un échauffement de 10°C dans les régions volcaniques. Ce qui explique que les principaux pays producteurs d’électricité d’origine géothermique soient situés à proximité de plaques tectoniques (Indonésie, Philippines, Turquie…).

Comment fonctionne une centrale géothermique ?

Une centrale géothermique se situe à proximité d’une nappe aquifère, un réservoir d’eau présent dans le sous-sol pouvant atteindre une température comprise entre 150 et 350°C. Grâce à un forage au sol, cette eau chaude est pompée et remontée à la surface. Au cours de son ascension, elle se transforme en vapeur dont la pression met en mouvement une turbine reliée à un alternateur, produisant ainsi de l’électricité.

A la sortie de la turbine, la vapeur passe dans un condenseur qui a pour effet de la refroidir. Redevenue de l’eau, elle est ensuite réintégrée dans le sous-sol, pour se recharger d’énergie calorifique, et être à nouveau utilisée dans la centrale grâce à ce circuit fermé.

Renouvelable, disponible en continu, n’émettant aucune émission de gaz à effet de serre, cette source d’énergie a tous les atouts pour accélérer la transition énergétique.

Il existe trois types de géothermie :

  • La géothermie à très basse énergie (en dessous de 30°C) : elle consiste à extraire la chaleur terrestre et solaire stockée entre 10 et 100m de profondeur, à l’aide d’une pompe à chaleur ;
  • La géothermie de moyenne à basse énergie (entre 30 et 150°C) : elle sert à produire de la chaleur qui alimente les réseaux de chauffage urbain ;
  • La géothermie profonde à haute énergie (au-dessus de 150°C) : elle est utilisée dans la centrale Albioma pour la production d’électricité.