Albioma est un producteur d’énergie renouvelable engagé dans la transition énergétique.

En savoir plus

Le saviez-vous ?

678

Collaborateurs mettent, chaque jour, leurs compétences au service du Groupe

En savoir plus

Albioma produit de l'électricité grâce à trois sources d'énergie renouvelable : la biomasse, le solaire et la géothermie.

Découvrez nos énergies

Le saviez-vous ?

Valoriser ses toits permet de lutter contre le rayonnement solaire tout en produisant de l’énergie renouvelable

En savoir plus

“La géothermie occupe une place essentielle dans les activités d’Albioma”

Avec l’acquisition, en 2021, de la centrale de Gümüsköy, en Turquie, Albioma s'est imposé en tant qu’acteur du marché de la géothermie. Alors quels sont les atouts de cette énergie renouvelable et pourquoi avoir choisi la Turquie ?
Entretien avec Camal Rahmouni, directeur développement international d'Albioma, et Mehmet Eren, directeur de la centrale de Gümüsköy.

Quels avantages et quelles contraintes la Turquie présente-t-elle en matière de production d’énergie ?

Mehmet Eren : Face à la croissance très rapide de son industrie et de sa population, la Turquie voit sa production d’énergie augmenter. C’est un territoire qui offre de belles opportunités pour investir dans les énergies renouvelables.
Camal Rahmouni : Selon moi, la Turquie présente également un autre atout : il s’agit d’un pays axé sur l’industrie avant tout. Quel que soit le problème technique que vous rencontrez, vous trouverez facilement l’entreprise qu’il vous faut pour le régler, ainsi que les équipes locales pour vous accompagner.

De quoi se compose le mix énergétique actuel de la Turquie ? Quelle place y occupe la géothermie ?

Mehmet Eren : En 2021, 31,4 % de la production d’énergie turque provenait du charbon, 32,7 % du gaz naturel, 16,8 % de l’énergie hydraulique, 9,4 % de l’éolien, 4 % du solaire, 3,2 % de la géothermie et 2,4 % d’autres ressources. Avec une puissance installée totale de près de 1 700 MW en géothermie, la Turquie occupe, en termes de puissance installée, la 4e place au niveau mondial après les États-Unis, l’Indonésie et les Philippines.

Quels sont les avantages d’une énergie comme la géothermie ?

Mehmet Eren : C’est une énergie renouvelable, fiable et durable capable de fournir aux réseaux électriques une production d’électricité de base. Par ailleurs, une centrale de production d’électricité par géothermie n’a pas besoin de combustible et se distingue aussi des autres énergies renouvelables (solaire, éolien, etc.) par sa capacité à fonctionner 24h/24 et 7j/7 avec une disponibilité de 98 à 99 %. Le combustible, c’est la chaleur du sous-sol, une ressource illimitée et renouvelable tant que l’on donne au réservoir autant que ce que l’on en retire grâce à une bonne gestion.

Camal Rahmouni : N’oublions pas non plus qu’avec la géothermie, pas besoin d’approvisionnement en matière première comme c’est le cas avec le charbon ou le gaz naturel. Vous avez un coût d’investissement élevé au début, lorsque vous devez forer les puits (comme c’est le cas avec le pétrole et le gaz), mais une fois cette étape passée avec succès, vous disposez ensuite de ressources disponibles pour des décennies. Les seuls coûts restants relèvent alors de la conduite et de la maintenance des puits et de la centrale de production d’électricité. La géothermie occupe une place essentielle dans les activités d’Albioma. C’est une énergie renouvelable, à faible empreinte carbone. Elle a également un faible impact foncier : le site industriel, très compact, peut par ailleurs satisfaire les besoins locaux de chauffage (serres, villes…) tout en contribuant à développer l’emploi local.

À lire : La géothermie, un atout pour la transition énergétique

« Avec la géothermie, vous avez un coût d'investissement élevé au début mais vous disposez ensuite de ressources disponibles pour des décennies. Les seuls coûts restants relèvent alors de la conduite et de la maintenance des puits et de la centrale de production d’électricité. »

Camal Rahmouni

Directeur développement international d'Albioma

Parlez-nous de la centrale de Gümüsköy

Mehmet Eren : La centrale est en opération depuis 2013 et dispose d’une équipe de 18 personnes (mécaniciens, électriciens, équipes de maintenance et de sécurité). Grâce à elle, nous avons une capacité installée de 13,2 MW, ce qui correspond à la fourniture d’électricité d’environ 7 000 foyers.
Et il existe un réel potentiel pour élargir notre activité avec d’autres centrales en géothermie dans l’ouest de la Turquie. De plus, à Gümüsköy, nous embauchons du personnel non technique des villages locaux. Je ressens un grand respect et une belle solidarité entre notre entreprise et la population locale.

Pourquoi Albioma a-t-il décidé d’acquérir la centrale de Gümüsköy ?

Camal Rahmouni : Après avoir identifié le fort potentiel de la Turquie pour investir le secteur de la géothermie, nous avons pris la décision de pénétrer le marché au travers d’une acquisition plutôt que par un projet entièrement nouveau, dit « greenfield », ce qui implique de chercher le terrain, d’obtenir les permis, etc., dans un pays encore inconnu. L’acquisition de Gümüsköy nous a donc permis de limiter au maximum les risques industriels inhérents à un nouveau métier, d’autant que cette centrale disposait déjà d’un bon potentiel d’expansion. La Turquie constitue désormais une référence pour qu’Albioma acquière de l’expérience et gagne en crédibilité dans le secteur de la géothermie.

Albioma a-t-il effectué des travaux de maintenance ou de rénovation sur la centrale ? D’autres travaux sont-ils prévus ?

Mehmet Eren : À l’arrivée d’Albioma, nous avons lancé une grande campagne pour maximiser la production et minimiser les consommations électriques internes. Nous avons également effectué quelques rénovations et débutons aujourd’hui la phase de « permitting » pour une nouvelle centrale de production d’électricité par géothermie dans le périmètre de notre licence.
Camal Rahmouni : Que ferons-nous après ? Nous continuons de développer de nouveaux projets ici, en Turquie. Parallèlement, nous essayons de préparer de futurs projets, y compris dans nos territoires ultramarins !

« Une centrale de production d’électricité par géothermie n'a pas besoin de combustible et se distingue aussi des autres énergies renouvelables par sa capacité à fonctionner 24h/24 et 7j/7 avec une disponibilité de 98 à 99 %. »

Mehmet Eren

Directeur de la centrale de Gümüsköy

Bio express

Camal Rahmouni, basé à Paris, est directeur développement international d’Albioma depuis plus de trois ans et dispose de plus de vingt ans d’expérience dans le développement des énergies renouvelables.

Mehmet Eren, basé à Gümüsköy, est ingénieur électricien et électronicien et exerce la profession de directeur de la centrale depuis huit ans. Il bénéficie d’une forte expérience dans le domaine : il a participé à la mise en service de la première centrale de production d’électricité par géothermie en Turquie en 2005.