Albioma est un producteur d’énergie renouvelable engagé dans la transition énergétique grâce à la biomasse et au photovoltaïque.

En savoir plus

Le saviez-vous ?

500

Collaborateurs mettent, chaque jour, leurs compétences au service du Groupe

En savoir plus

Albioma produit de l'électricité grâce à deux sources d'énergie renouvelable : la biomasse et le solaire

Découvrez nos énergies

Dans cette section

Nos énergies renouvelables

Le saviez-vous ?

62%

d'énergie renouvelable dans le mix de production énergétique du Groupe

En savoir plus

Coté sur le marché réglementé de NYSE Euronext à Paris (compartiment B), Albioma s’engage à mettre à la disposition de la communauté financière une information régulière, transparente et accessible.

Espace actionnaires

Fort de son expérience dans la valorisation énergétique de la bagasse, Albioma est devenu le partenaire privilégié des industriels du sucre pour produire de l’énergie renouvelable dans les territoires déconnectés des réseaux continentaux.

88

%

Taux de disponibilité de nos installations thermiques en 2018 (hors Maurice)

816

MW

Puissance installée cumulée de nos centrales thermiques

3 465

GWh

Production d’électricité de l’ensemble de nos installations thermiques

120

KWh

Énergie électrique exportée sur le réseau à partir d’une tonne de canne à sucre

Produire de l'électricité et de la chaleur à partir de la bagasse

L’alimentation des centrales en bagasse, en échange de l’approvisionnement des sucreries en vapeur et en électricité, est un modèle pérenne qui constitue pour ces industriels un facteur décisif de compétitivité. De même, la performance énergétique de ses centrales permet à Albioma de valoriser sa production électrique auprès des distributeurs d’électricité et de les aider à faire face à la hausse de la consommation.

En France et à l’Île Maurice, pendant la campagne sucrière qui dure de quatre à six mois, les centrales fonctionnent en cogénération avec la bagasse comme principal combustible. Pendant l’inter-campagne, elles fonctionnent en condensation comme des centrales thermiques classiques, à partir de charbon. Son utilisation en combustion hydride permet la fourniture d’une énergie compétitive toute l’année, dans le respect des normes européennes et françaises applicables aux rejets dans l’atmosphère.

Au Brésil, la durée des campagnes sucrières (neuf à dix mois) et la quantité de canne à sucre traitée par les sucreries permettent aux installations de cogénération du Groupe de fonctionner à partir de bagasse toute l’année (soit environ 11 mois sur 12, le dernier mois étant consacré à la maintenance annuelle).

Notre ambition : substituer au charbon de nouvelles formes de biomasse

Dans le cadre du plan Climat et des objectifs fixés par la loi de transition énergétique pour la croissance verte, Albioma a pour ambition de substituer au charbon de nouvelles formes de biomasse durable en complément de la bagasse. La conversion des centrales au 100 % biomasse est déjà bien engagée dans les territoires d’Outre-mer et permettra, à terme, d’élever la part des énergies renouvelables tout en réduisant considérablement les émissions de CO2.

Les nouvelles centrales du Groupe sont également conçues pour répondre aux enjeux de la transition énergétique : Galion 2, en Martinique, est la première centrale 100 % bagasse/biomasse d’Outre-mer tandis que la turbine à combustion de Saint-Pierre, à La Réunion, est la première centrale du monde fonctionnant au bioéthanol.

Une énergie disponible toute l’année

Notre savoir-faire unique dans la combustion hybride et la cogénération nous permet de produire toute l’année une énergie compétitive, dans le respect des normes européennes applicables aux rejets dans l’atmosphère.