Albioma, notre nature est pleine d'énergie

Nos métiers
Biomasse
Thermique

Fort de son expérience de la valorisation énergétique de la bagasse, Albioma est devenu le partenaire privilégié des industriels du sucre.

L’alimentation des centrales en bagasse, en échange de l’approvisionnement des sucreries en vapeur et en électricité, est un modèle pérenne qui constitue pour ces industriels un facteur décisif de compétitivité. De même, la performance énergétique de ses centrales permet à Albioma de valoriser sa production électrique auprès des distributeurs d’électricité et de les aider à faire face à la hausse de la consommation.

Installées à proximité des sucreries, les centrales thermiques du Groupe sont conçues pour valoriser la totalité de la bagasse produite. Avec elles, le Groupe s’est imposé dans la maîtrise de la technologie de la combustion hybride pour produire de l’électricité et de la chaleur.

En France et à l’Île Maurice, pendant la campagne sucrière qui dure de quatre à six mois, les centrales fonctionnent en cogénération avec la bagasse comme principal combustible. Pendant l’inter-campagne, elles fonctionnent en condensation comme des centrales thermiques classiques, à partir de charbon. Son utilisation en combustion hydride permet la fourniture d’une énergie compétitive toute l’année, dans le respect des normes européennes et françaises applicables aux rejets dans l’atmosphère.

Au Brésil, la durée des campagnes sucrières (neuf à dix mois) et la quantité de canne à sucre traitée par les sucreries permettent aux installations de cogénération du Groupe de fonctionner à partir de bagasse toute l’année (soit environ 11 mois sur 12, le dernier mois étant consacré à la maintenance annuelle).

Dans le cadre du plan Climat, Albioma a pour ambition de substituer au charbon de nouvelles formes de biomasse durable en complément de la bagasse. Les centrales du Groupe étant déjà conçues pour fonctionner à partir de combustibles multiples, ce changement de mix énergétique pourra être réalisé à l’aide d’investissements moins importants que ceux mobilisés par certains énergéticiens européens pour la conversion de leurs centrales 100 % charbon à la biomasse.

Les nouvelles centrales du Groupe sont conçues pour répondre aux enjeux de transition énergétique : Galion 2 à La Martinique devient la première centrale 100% bagasse/biomasse en Outre-mer français et la turbine à combustion, à La Réunion sera la première centrale du monde fonctionnant au bioéthanol.

 

Nos chiffres clés
675
MW
3 465
GWh
130
kWh
91
%
Puissance installée cumulée de nos centrales thermiques
Production d’électricité de l’ensemble de nos installations thermiques en 2017
Énergie électrique exportée sur le réseau à partir d’une tonne de canne à sucre
Taux de disponibilité de nos installations thermiques en 2017 (hors Brésil)
Notre savoir-faire unique dans la combustion hybride et la cogénération nous permet de produire toute l’année une énergie compétitive, dans le respect des normes européennes applicables aux rejets dans l’atmosphère.